Article details 0 comments
14/11 2012

2012 : Comment s’ est déroulée cette année culturale ?

Le cycle végétatif a particulièrement vite débuté – une semaine d’avance par rapport à 2011 déjà précoce – avec un débourrement fin mars dû à des températures chaudes durant ce mois. A cette époque, certains envisageaient une année caniculaire avec une seconde vendange en Août. La suite fût toute autre. Les mois d’ avril à juillet s’ avéraient être « plutôt frais et humides ». Ce climat a provoqué une succession d’incidents culturaux à l’image de ce qui s’est passé dans l’ensemble des vignobles de France.

0,5 Ha de nos vignes situées en bas de coteaux ( Mareuil et Ecueil ) ont subi des dégâts de gel importants : plus de 70% de bourgeons détruits.

La floraison s’est ensuite faite avec des températures fraîches et sous une pluie continue pendant 3 semaines, au lieu de quelques jours en période favorable. Il en a résulté de la coulure ( fleur ne formant pas de baie de raisin ) ainsi que du millerandage ( grains de raisins de petite taille ) ayant pour conséquence une diminution du poids de grappe potentiel d’environ 25%.

La pluviométrie exceptionnelle a favorisé le développement des maladies les plus redoutées : le mildiou et l’oïdium. L’oïdium a été très bien maitrisé sur le domaine grâce à l’utilisation du Soufre avec des cadences très serrées. Notre protection contre le mildiou essentiellement basée sur l’utilisation de cuivre et stimulateurs des défenses naturelles permit de bien maîtriser cette maladie qui a causé une perte limitée de récolte.

Il a aussi fallu lutter contre un enherbement naturel excessif, très difficile à maîtriser lorsqu’il pleut sans interruption ( le sol n’avait pas le temps de sécher pour laisser travailler les charrues ! ) .

Voici donc le bilan d’une année qui restera dans les mémoires de vignerons …pour aboutir à une…

« Vendange 2012 : petite par la quantité mais grande par la qualité ! »


 

 

USER COMMENTS

Track comments via RSS